Le 3C ou Coupe-Chou Club ~ Depuis 2007 ~

Le Club de ceux qui se rasent comme les cow-boys
 
AccueilwikiRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le coupe-chou, quelle aventure !

Aller en bas 
AuteurMessage
Chichil

avatar

Nombre de messages : 141
Age : 48
Localisation : Simiane-Collongue - GEO
Date d'inscription : 07/08/2017

MessageSujet: Le coupe-chou, quelle aventure !   Mer 25 Oct 2017 - 10:08

Petit retour d'expérience après un peu plus de deux mois (seulement ?), qui sert aussi d'hommage aux membres actifs du forum.

Au premier jour... j'ai oublié de noter la date !
Pas de rasiversaire pour moi, donc, mais j'évalue ma première fois au début d'août 2017, période de ma tentative de bouc.

C'est parfait de commencer pendant ses vacances :

  • le rasage quotidien n'est pas obligatoire ;
  • on peut prendre son temps sans se lever à 5h, voire se raser le soir après une bonne douche ;
  • on apprend dès le début à transporter son matériel (je suis professionnellement fréquemment en déplacement : c’était un critère incontournable) ;
  • on apprend dès le début à changer d'environnement et à s'y adapter (même chose : les salles de bain d'hôtels peuvent être radicalement différentes les unes des autres) ;
  • bien rasé, mal rasé, rasé de travers, coupé, écorché : ça n'a pas d'importance. Seuls les amis ou les étrangers peuvent vous voir... c'est pas comme si c'étaient les collègues !

Et on peut même profiter des lieux touristiques pour visiter de belles coutelleries artisanales, et se faire envie, en se disant "celui-là, je l'aurai un jour... je l'aurai" !

Un peu plus de deux mois de rasage quotidien au CC, donc.
Les premiers jours, on cherche la bonne main.
Les jours suivants, on rajoute la recherche du sens de chaque passe.
Plus tard, on rajoute la recherche de la bonne mousse, et de la bonne quantité d'eau, et encore : je me suis facilité la tâche en commençant avec de la crème...

A la fin de mes vacances, j'étais prêt pour reprendre le boulot en continuant le rasage au CC. Prévoir de se lever une bonne 1/2 heure plus tôt, et se presser un peu sur les autres activités matinales (petit dèj., douche). Le rasage me prenait environ 40' dans les bons jours... (moins d'1/2 heure aujourd'hui, cuir compris)
Et chaque jour, après chaque rasage, la même rengaine : "cette fois ça y est, j'ai pris le coup !"
Et le lendemain, on évolue encore :

  • une nouvelle position du visage : "cette fois ça y est, j'ai pris le coup !",
  • une nouvelle position de la main qui tend la peau : "cette fois ça y est, j'ai pris le coup !",
  • une modification de l'ordre de rasage : "cette fois ça y est, j'ai pris le coup !",

etc, etc, etc !!!

Et en parallèle : le cuir (paddle pour l'instant).
Le bon moment, le bon mouvement, la bonne vitesse, le bon nombre de passes... (cette fois ça y est, j'ai pris le coup !)

Et pendant tout ce temps : le 3C et ses "permanents". Ce groupe de fadas passionnés, toujours experts, patients, pédagogues, extrémistes (un peu !) parfois.
Il faut apprendre à les lire, apprendre à prendre ce qui nous correspond, et à laisser de côté ce qui nous semble "trop", apprendre à relativiser certaines obsessions de certains, qui pourraient, au demeurant, être utiles à un autre que moi.
Merci Messieurs, de votre temps, de votre engagement, de l'amitié qui vous lie et qui vous retient, et au nom des nouveaux que nous avons tous été : merci de vos réponses à toutes nos questions, y compris les plus débiles...

J'en ai appris, des choses, et j'en apprends encore ; à ce point que j’ai l'impression que je n’aurai jamais vraiment fini, que je ne saurai jamais vraiment tout sur le rasage traditionnel… contrairement au Smiurph…

Voilà donc, pour les nouveaux nouveaux (parce que je suis loin d’être un ancien), ce que j’ai retenu pour moi :

1) Il faut prendre son temps.
On ne se précipite pas sur le premier TI qui passe à 250€, sous prétexte qu’il est beau et que ce type de rasage nous plaît. Il y a des contraintes à se raser au cc, il faut se donner le temps de voir si on va les supporter longtemps...
On n’achète pas son premier strop à Chewbacca. Taillader un cuir de cette qualité et de cette facture, c’est du gâchis pour tout le monde. Perso, ça sera mon cadeau de Noël (chut : Chewbacca n’est pas encore au courant !)
Donc, on cherche l’occasion, tant qu’à faire, issue du 3C, parce qu’on est sûr de pouvoir se raser avec.
Les membres du forum surfent beaucoup sur la baie, perso, j’ai trouvé tous mes trésors sur LBC. Dans les deux cas, ils ne sont pas forcément SR, mais on peut passer par les dévoués du forum pour les préparer (ou certains couteliers, quand les voisins du 3C sont trop loins).

2) la mousse, c’est très important
En premier lieu, elle doit être facile à monter, bien glisser, et convenir à sa peau.
Pour moi, ça a été sans aucun doute le plus gros obstacle quand j’ai commencé à vouloir passer à autre chose que ma crème Eau Thermale.
Donc au début : crème. Point final.
Et surtout : bon marché ! Pour ne pas hésiter à en re-monter à chaque passe, pour ne pas hésiter à en mettre une bonne quantité, ou à en rajouter en cours de route (quand on a mis trop d’eau).
Le célèbre PRORASO, monté directement sur le savon, ça fonctionne aussi très bien.
Plus tard, on peut passer à autre chose de plus sérieux, mais attention : prévoyez du temps… il m’est arrivé, certains matins, de remonter trois fois une mousse… Et avec un savon, c’est très pénible ! (j'ai encore du mal avec ma Truefit & Hill).
Je suis encore très méfiant sur les savons “haut de gamme” : Je n’imagine pas que l'acheteur puisse dire du mal d’un savon qu’il a payé 70 € les 150 ml… (c’est pas le prix du plus cher de mes rasoirs…). Ces savons sont donc forcément “Le-meilleur-que-j'ai-jamais-eu”...
Les coiffeurs re-deviennent de plus en plus des  barbiers, et même s’ils sont orientés DE, ils vendent des savons sympa à des tarifs accessibles. On peut toucher et sentir avant d'acheter, contrairement aux achats en ligne.

3) le SR, c’est subjectif
Très impatient, je me suis rasé plusieurs fois avant de me soucier de savoir si mon premier rasoir était SR ou pas...
Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il est possible qu’un rasoir, même neuf, ou même “très tranchant”, puisse ne pas être suffisamment affûté/affilé pour raser.
Si votre rasoir vous rase sans accrocher et sans vous cramer pas la gu****, inutile de chercher à faire mieux : si vous n’êtes pas un spécialiste, vous risquez seulement de faire pire…
En lisant beaucoup le forum, vous trouverez même des comparatifs entre les SR de différents membres ! Cela n’a pas de sens : n’oubliez pas qu’un “ressenti” dépend avant tout de la personne qui ressent ! Et que le SR dépend autant de l’affilage que des caractéristiques de la lame.
Personnellement, j’ai de la chance : bien qu’ayant une barbe assez dure, j’ai semble-t-il un peau assez solide, ou en tout cas peu sensible. Jamais de feu, jamais d’AS, juste une bonne hydratation le matin (après le rasage) et le soir après le dîner.
Quant au test du cheveux : aucun de mes rasoirs ne le passe… Je dois avoir des cheveux en fibre de carbonne…

4) un rasoir doux ne rase pas de près...
Je ne sais pas qui a dit ça au détour d’un échange sur la douceur des rasoirs (ou peut-être bien dans le fil comparant les préparations de plusieurs membres).
Je n’en suis pas encore très sûr, et je n’ai pas beaucoup d’expérience, mais j’ai deux rasoirs SR. Un très doux (RO Delorme) et l’autre plus rèche (Pinguin). Je suis indéniablement mieux rasé avec le second qu’avec le premier. En fin de journée, la différence est flagrante.
Mais quelle douceur, ce RO Delorme !
Du coup je l’utilise pour reposer ma peau, une fois sur deux (et ça fait une rotation !). De toutes façon, c’est toujours mieux qu’avec mon électrique...

5) la rasoir et le raseur évoluent… jusqu’à quand?
Le rasoir évolue à force de passer au cuir, et sans doute aussi, de passer au poil. Le raseur évolue avec son rasoir, parce qu’il s’en sert de mieux en mieux, et qu’il monte sa mousse de mieux en mieux. Deux mois plus tard, je commence à aboutir quotidiennement à un résultat relativement “stabilisé”, pas loin du BBS.
Mais il me reste la troisième passe à apprendre !
Mon Pinguin me faisait une impression mitigée, au début. Du coup, je me suis imposé de n’utiliser que lui pendant 15 jours, pour vois si je m’y faisait. Pari gagné, je l’apprécie aujourd’hui autant que mon RO Delorme, et je le maîtrise très aisément.
à contrario, j’ai aussi un “solingen” auquel je n’arrive pas à me faire… Je ne crois pas que ça soit un problème de SR, mais on ne sait jamais : peut-être fera-t-il un séjour chez Tcharpé, un jour…
En rasage traditionnel, donc, la persévérance, ça paye : tant que le rasoir rase, persévérez ! ça ira forcément de mieux en mieux.

Voilà. ça faisait un petit moment que je voulais faire un bilan de mon expérience et de mon évolution. C’est un peu un hommage aux “grands” de ce forum, qui encouragent sans cesse, toujours avec une grande diplomatie, et un grand respect les uns envers les autres.
Le tout sans langue de bois, et dans un français exceptionnels sur le net.
Aujourd'hui mon rasage est entré dans mes mœurs, et j'ai l'impression de n'avoir connu que ce type de rasage. C'est en rédigeant cet article que je me suis rendu compte que je n'avais sans doute pas encore 100 rasages au compteur... Et pourtant, j'ai l'impression d'avoir tellement appris, et qu'il me reste tellement à apprendre !

Il me reste une question, à laquelle je doute pouvoir avoir une réponse : je serais juste curieux de savoir, parmi les 7739 inscrits, combien se rasent encore, aujourd’hui, au cc...
Revenir en haut Aller en bas
Yo Wan

avatar

Nombre de messages : 5948
Age : 56
Localisation : Theux - Belgique - GEO
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Mer 25 Oct 2017 - 10:38

Salut Chichil, très bon résumé.
Pour le rasiversaire, vu que tu t'es inscrit le 7 août avec quelques rasages à ton actif, prends donc le 1 août comme date de rasiversaire.
Comme tu le dit il faut s'adapter lors des déplacements. Personnellement, la première chose que je fais en arrivant à l'hôtel, c'est de me procurer un bol dans la salle à manger. Pour le matériel, je prends un CC efficace mais dont la perte ne serait pas émotionnellement insupportable, un blaireau synthétique qui sèche très vite, un savon qui ne prend pas trop de place.
Revenir en haut Aller en bas
TheCrowAlex666

avatar

Nombre de messages : 2093
Age : 31
Localisation : Péronne - France - GEO
Date d'inscription : 09/10/2016

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Mer 25 Oct 2017 - 10:54

Super récit Wink
Revenir en haut Aller en bas
guigs

avatar

Nombre de messages : 493
Age : 24
Localisation : Tours - GEO
Date d'inscription : 27/05/2015

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Mer 25 Oct 2017 - 11:03

Merci pour ce beau témoignage et l'analyse que tu portes derrière, cela devrait permettre d'encourager certains membres (débutants)  cheers

Pour ce qui est de ta comparaison entre agressivité/douceur et coupe de plus près, je ne suis pas sûr que tu es totalement raison. J'ai quelques CC diablement efficace dont un fila et un spartacus pour en nommer 2 et qui sont très doux à l'utilisation.

Si tu veux rester dans les crèmes efficaces et facile à monter, tu as les crèmes TOBS (Taylor of Old Bond Street) qui sont pas mal du tout et avec des senteurs variés. Je peux même t'envoyer un échantillon Coconut ou Jermyn Street si tu es réticent ou que tu veuilles tester avant d'acheter Wink
Revenir en haut Aller en bas
gabin59

avatar

Nombre de messages : 328
Age : 59
Localisation : orchies 59310
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: ton expérience   Mer 25 Oct 2017 - 11:40

Bonjour à toi

Tes impressions devraient être écrites sur la premiéres page du livre des expériences du coupe chou club

Tu as résumé à la perfection le sujet je n'ai rien à redire mes constatations sont identiques aux tiennes aux poils prés " jeu de mots"

Le rasage au CC demande une expérience qui s'améliore avec le temps et les ressentis sont personnels ainsi que le matériel
Revenir en haut Aller en bas
Yo Wan

avatar

Nombre de messages : 5948
Age : 56
Localisation : Theux - Belgique - GEO
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Mer 25 Oct 2017 - 11:58

Pour ce qui est des statistiques de poursuite, comment le savoir ? Ceux qui continuent à fréquenter le forum c'est quasi sûr, même si certains utilisent aussi le DE.
J'ai fait un relevé mais le poste a disparu. Sache que sur 7700 inscrits, 2400 n'ont même jamais franchi le stade de la présentation. 3000 de plus n'ont pas dépassé les 10 messages, soit 7 pour atteindre le quota pour les Mp, achat d'un CC des PA, parfois un merci et puis basta. Depuis un an, environ 1500 membres ont consulté au moins une fois, dont une bonne partie est reprise dans les précités. ...
Revenir en haut Aller en bas
madmakak

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 29
Localisation : LYON
Date d'inscription : 13/09/2017

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Mer 25 Oct 2017 - 12:03

Beau récit sympa à lire je me retrouve aussi dans ton retour d’expérience

J'ai commencé le 22 septembre ( 1 mois ) avec mon coupe chou le jaguar de Tcharpé et je n'envisage pas de retour en arrière et ma peau à enfin commencé à ressembler à un adulte et plus à un ado

J'ai un malingre staurenghi familial aussi qui me semble plus doux au passage mais qui me coupe plus souvent que le jaguar

J'ai toujours du mal sur le menton et la moustache mais je retente tous les matins

A bientôt !!
Revenir en haut Aller en bas
Pierro



Nombre de messages : 62
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/05/2017

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Mer 25 Oct 2017 - 13:48

Bravo Chichil! cheers

Je suis tout nouveau aussi, 1er rasage en juin il me semble mais je me rase en gros 2 fois par semaine et c'est exactement mon ressenti! pouce

Allez bons rasage à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Reinhold

avatar

Nombre de messages : 410
Age : 63
Localisation : gorges de l'Hérault et massif des Ecrins
Date d'inscription : 17/03/2017

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Mer 25 Oct 2017 - 14:36

Joliment dit tout ça, Chichil ! Wink

Le principal d'abord : Tiens le coup !

J'avoue qu'en ce moment je me rase moins au CC, mais la raison est simple : Pas de CC en déplacement, ayant déjà "donné" avec l'accident dans la minuscule sdb de l'hôtel .. Slmt le DE.. Et en ce moment je découche plus d'une nuit sur deux.

Suis d'accord avec toi : quand on n'a pas trouvé le bon savon - et je le cherche toujours depuis des lustres - il n'y a rien de mieux que la crème.

Enfin, un peu comme toi aussi : je ne comprends toujours pas pourquoi de mes 4 CC un rase moins bien que les autres, alors que tous ont droit au même traitement.. Il faut dire aussi que c'est le plus léger, un Böker 5/8, alors que les autres sont des 6/8 ainsi qu'un 5/8 demi-évidé.. Va comprendre, Charles..

Bonne continuation, donc !
Revenir en haut Aller en bas
tello

avatar

Nombre de messages : 96
Age : 53
Localisation : Fréjus
Date d'inscription : 29/07/2017

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Mer 25 Oct 2017 - 17:12

Je me retrouve dans ce résumé!
Revenir en haut Aller en bas
alec60

avatar

Nombre de messages : 36
Age : 38
Localisation : Beauvais - France - GEO
Date d'inscription : 06/07/2017

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Mer 25 Oct 2017 - 18:25

C'est aussi très proche de mon ressenti...

Et je me joins à Chichil pour remercier également les contributeurs les plus actifs de ce forum...
Parfois artisans, parfois collectionneurs, parfois artistes, ces pogonotomes chevronnés, de part leur implication et leur générosité, nous ont inviter à partager leur savoir et leur passion !!
Alors big up ! prosterné
Revenir en haut Aller en bas
Kinnor

avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 38
Localisation : Auteuil - France - GEO
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Mer 25 Oct 2017 - 19:37

sympa ton retour ! on passe tous par des phases communes, on se retrouve sur certaines impressions. pouce
Revenir en haut Aller en bas
rem.44
Modo
avatar

Nombre de messages : 10210
Age : 46
Localisation : La tête dans le Muscadet
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Mer 25 Oct 2017 - 20:52

Ça fait du bien, ce genre de post, de temps en temps ! pouce
Bien écrit, construit, intéressant, et qui fait avancer le schmilblick ...

Chichil a écrit:
Il me reste une question, à laquelle je doute pouvoir avoir une réponse : je serais juste curieux de savoir, parmi les 7739 inscrits, combien se rasent encore, aujourd’hui, au cc...

Les meilleurs, uniquement, juste les Meilleurs ! Wink

_________________
Un coupe-chou, c' est bien.
Deux coupe-chou, c' est trop.
Trois coupe-chou, c' est pas assez ...

Les premières coupures sont les plus douces, elles n' ont pas encore le goût amer de l' expérience.

Mon arsenal

J'en ai plein les tiroirs ...

Mes vidéos de rasage
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/CCCREM44
TheCrowAlex666

avatar

Nombre de messages : 2093
Age : 31
Localisation : Péronne - France - GEO
Date d'inscription : 09/10/2016

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Mer 25 Oct 2017 - 21:33

Ceux de connectés régulièrement Wink
Revenir en haut Aller en bas
Tcharpé

avatar

Nombre de messages : 4254
Age : 56
Localisation : Toulon - France - GEO
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Mer 25 Oct 2017 - 21:53

Super post, et en plus bien écrit !
cheers cheers cheers
Cela fait plusieurs fois que je vois des compliments sur la qualité de rédaction des posts de ce forum, ça fait plaisir !!!

Pour ton Solingen, je suis prêt pour lui réserver un aller-retour Simiane-Toulon et te dire ce que j'en pense !!! jap jap jap
Revenir en haut Aller en bas
http://tcharpe.over-blog.com/
Hugodia

avatar

Nombre de messages : 873
Age : 63
Localisation : Lille - Malaga
Date d'inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Mer 25 Oct 2017 - 22:00

Très bien écrit et décrit, merci pour ton retour Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
romanobzh

avatar

Nombre de messages : 344
Age : 35
Localisation : La Grigonnais 44
Date d'inscription : 09/09/2017

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Jeu 26 Oct 2017 - 11:38

Très bon résumé cheers  cheers  cheers  qui ne peut qu'encourager les débutants (s'ils prennent le temps de le lire study ).

Concernant la douceur d'une lame, j'ai eu mon meilleur rasage avec la plus douce (sur une dizaine pour le moment)! Very Happy Et il m'en reste pas mal d'autres à essayer.

Que la force du rasage traditionnel soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Xeleven83

avatar

Nombre de messages : 2581
Age : 36
Localisation : Le Beausset - France - GEO
Date d'inscription : 15/08/2016

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Jeu 26 Oct 2017 - 11:59

Super résumé qui fait plaisir à lire Wink

Pour les crèmes un peu plus haut de gamme, tu peux aller faire un tour chez ZODIO à Plan de Campagne, ils ont quelques crèmes TOBS en rayon Wink
Chez les anglais reste sur des crèmes, les savons durs sont difficiles (mauvaise expérience avec un savon Trumper qui va finir en savonnette pour les mains fou )
Mais comme tu dis les basiques font très bien le boulot, Proraso reste un incontournable...
Mais si un jour ça te tente tu peux tenter des savons durs plus haut de gamme
Ce post pourra t'aider à faire ton choix: http://coupechouclub.cultureforum.net/t28955-savon-votre-sac-et-vos-commentaires

Il reste un aspect du rasage traditionnel que tu n'as pas encore abordé: le SAC, c'est que tu n'es pas (encore) atteint lol!
Revenir en haut Aller en bas
Chichil

avatar

Nombre de messages : 141
Age : 48
Localisation : Simiane-Collongue - GEO
Date d'inscription : 07/08/2017

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Jeu 26 Oct 2017 - 16:30

Yo Wan a écrit:
un blaireau synthétique qui sèche très vite, un savon qui ne prend pas trop de place
Je voyage avec le Proraso, peu encombrant, que je monte directement sur le savon : pas besoin de bol.
L'idée du blaireau low-cost est plutôt bonne, surtout que je change d'hôtel tous les jours en déplacement : du coup, le mien reste toute la journée enfermé, donc humide... Or, c'est le cadeau de mes 20 ans par mes parents : je pense qu'il est de très bonne qualité.

guigs a écrit:
dont un fila et un spartacus pour en nommer 2 et qui sont très doux à l'utilisation
Les Fila ont une sacrée réputation... j'hésite encore entre un bon Fila d'occaz ou un cc neuf d'un artisan renommé ! Mais tout ça, c'est pour plus tard, quand je serais vraiment un "ancien" !

guigs a écrit:
tu as les crèmes TOBS (Taylor of Old Bond Street) qui sont pas mal du tout et avec des senteurs variés. Je peux même t'envoyer un échantillon Coconut ou Jermyn Street si tu es réticent ou que tu veuilles tester avant d'acheter
Je suis actuellement sur une TOBS, "Eton College" : j'en suis effectivement satisfait, et j'aime beaucoup l'odeur. Elle reste dans une gamme de prix accessible. C'est à elle que je fais allusion en parlant des savons qu'on trouve chez les coiffeurs-barbiers d'aujourd'hui. Merci de ta proposition d’échantillon, mais là encore, je préfère remettre ça à plus tard, quand je serais vraiment à l'aise avec le reste.

madmakak a écrit:
J'ai toujours du mal sur le menton et la moustache mais je retente tous les matins
J'ai découvert ça quand j'ai rasé mon bouc...  Crying or Very sad

Tcharpé a écrit:
Pour ton Solingen, je suis prêt pour lui réserver un aller-retour Simiane-Toulon et te dire ce que j'en pense !!!
Je te MP quand je pourrais caler ça dans mon programme : si on peut faire ça de visu, c'est quand même plus sympa ! Merci de ta proposition, en tout cas.

Xeleven83 a écrit:
Il reste un aspect du rasage traditionnel que tu n'as pas encore abordé: le SAC, c'est que tu n'es pas (encore) atteint
Que tu crois : je suis en train de conclure un nouvel achat de 2 cc supplémentaires, et lancé un appel au peuple auprès de mes parents pour retrouver ceux de mes grands-pères !! C'est pas comme ça que ça commence ?? !! bave
Revenir en haut Aller en bas
cardoso5fr

avatar

Nombre de messages : 2654
Age : 37
Localisation : Le mans
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   Jeu 26 Oct 2017 - 17:02

Super prose, j'aime bcp.

A la question jusqu'a quand le raseur évolue? Je dirais qu'il n'arrête jamais d'apprendre Very Happy

Sinon pour le voyage perso je me suis fait un rasoir en x15tn de façon à avoir une lame qui ne craint pas l'humidité potentielle d'une trousse de toilette ou des produits sont susceptible de se renverser ou qu'un blaireau qui n'a pas séché s'est tiré de sa pochette normalement fermé. Ce genre de chose qui font que ta lame baigne dans un truc humide pendant ton déplacement et quand tu veux te raser t'as un truc tout rouillé sur les 3/4 du fil (expérience personnelle Smile)

Cela m'empèche pas de m'en servir à la maison, mais celui là sert principalement en voyage. Et même chose, en balade c'est crème que je fout direct sur le blaireau Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://dremeltingpotes.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le coupe-chou, quelle aventure !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le coupe-chou, quelle aventure !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» achat et initiation rasoir coupe chou
» Affutage d'un coupe chou
» VENDS coupe chou H. Eicker & Sohne Solingen
» Étui "plumier" pour coupe-chou
» Quel cuir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le 3C ou Coupe-Chou Club ~ Depuis 2007 ~ :: Le Club :: Papotages-
Sauter vers: