Le 3C ou Coupe-Chou Club ~ Depuis 2007 ~

Le Club de ceux qui se rasent comme les cow-boys
 
AccueilwikiRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Parlons bizness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Turambar

avatar

Nombre de messages : 1304
Age : 36
Localisation : Soignies - Belgique - GEO
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Jeu 2 Aoû 2012 - 10:09

Pour en revenir à la tendance actuelle à se tourner vers les CC, j'ai l'impression qu'avec leur course au nombre de lames et aux gadgets inutiles (bande lubrifiante, impulsions électriques, ils vont peut-être finir par te chanter la Macarena à ce train-là), les gens commencent à réaliser la futilité et l'inutilité de ces "avancées" technologiques pour améliorer la qualité de rasage des rasoirs. Du coup, de plus en plus retournent aux sources avec les DE pour les plus frileux, les shavettes pour ceux qui ont la flemme d'affiler et enfin les CC pour les plus motivés. L'avenir va probablement connaître un nouvel avènement du CC comme étant le moyen de rasage le plus efficace connu à ce jour.
Revenir en haut Aller en bas
mao

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 36
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Ven 3 Aoû 2012 - 6:22

C'est bien possible Turambar.

Par contre ce sera sans doute le retour de la pioche. Les chinois produisent déjà de biens belles pioches et la pioche n'effraye pas le communs de mortels.

Par contre je crains une grosse vague du coupe chou. Les industries établies ont déjà de la difficulté à fournir à la demande et je n'ai pas encore les reins suffisamment solide pour supporter une vrais mode.

On a vraiment intérêt à éviter une évolution parabolique de la demande. Ce serait un danger.
Revenir en haut Aller en bas
lohar

avatar

Nombre de messages : 1313
Age : 56
Localisation : Pézenas (34)
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Ven 3 Aoû 2012 - 8:31

Un conseil: si tu fabriques tes produits, mises sur la qualité; c'est toujours payant
Revenir en haut Aller en bas
http://morinapezenas.e-monsite.com/
impérator

avatar

Nombre de messages : 2371
Age : 45
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Ven 3 Aoû 2012 - 9:37

Mon avis ne vaut que ce qu'il vaut, mais c'est le mien et je le partage avec moi même :

- 1ère chose a faire avant TOUT autre chose : un business plan.

Ouai ca a l'air débile comme ca, mais un tableau avec TOUS tes frais (materiaux, machine, loyer, chauffage, electricité, consommables, taxes, impots, etc etc) et de l'autre coté, tes prévisions de vente par mois (combien de rasoirs entrée de gamme, combien de rasoirs moyenne gamme, combien de rasoirs haut de gamme)

La dessus tu comptes le temps que tu passes pour chaque lame, du debut a la fin ( donc du moment où tu commandes tes matériaux, jusqu'au moment où tu as posé le colis pour ton client a la poste en passant par les mails de correspondances, la preparation du colis etc etc )

Tu doubles (au moins) ce temps pour avoir le temps total que tu y passes AVEC le coté "administratif" (paperasse, commandes, relations clients, mises a jours du site internet, maintenance de tes machines et de ton atelier etc etc) et tu seras combien de rasoirs tu peux produire par jour/semaine/mois/an.

Ce "business" attire de plus en plus de monde, acheteurs comme restaurateurs, et pour moi, nous allons finir comme les couteliers en France : plein de monde qui bosse, personne (quasi) qui en vit (correctement)

Quand au rasoirs droits neufs, attendez que les bureaux d'études de "Gillette" "Bic" et "Wilkinson" s'aperçoivent vraiment du regain d'intérêts qui existe et ils vont nous massacrer avec des rasoirs droits neufs en acier "plus que plus que super mieux qu'avant c'était nul mais maintenant on sait faire des truc technologique super ultra mieux"

La dessus, des campagnes de pub a 3 millions d'euros avec la gueule de Zidane partout dans le metro et on pourra changer de metier...

Oui je suis pessimiste sur le futur, mais déjà rien que 3 restaurateurs "officiels" en France on se marchent dessus alors... Rolling Eyes

Donc pour moi il y aura tjs du boulot, mais par contre, pour vivre décemment... Rolling Eyes

Ca va faire comme en France ou au Canada quoi! Tu veux du boulot? Y'en a a la pelle, tu veux en vivre?? A la, c'est autre chose....









Revenir en haut Aller en bas
http://www.monsieurvontiki.com
Chewbacca
Admin
avatar

Nombre de messages : 8387
Age : 48
Localisation : 01300 Belley - France - GEO
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Ven 3 Aoû 2012 - 9:51

Je te rassure, tu n'es pas seul à être en accord avec toi même Wink
Et crois moi, sur le cuir, on est pas 3 lol
Donc, comme second boulot, ok, comme dirait l'autre, ça met du beurre dans les épinards, pour les épinards, y'a intérêt à avoir un "vrai" boulot Rolling Eyes

_________________
That’s cause a droid don’t pull people’s arms out of their sockets when they lose. Wookiees are known to do that.   


Les vidéos Wookiesques
Ma rotation 2015

La boutique Kachiic Créations: Les cuirs d'affilage
La boutique Kachiic Créations: Les Kits de démarrage
Revenir en haut Aller en bas
http://lescuirsdechewbacca.over-blog.com/
itto



Nombre de messages : 948
Localisation : ailleurs,c'est bat.
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Ven 3 Aoû 2012 - 9:53

Bonjour,
Tout est dit,au-dessus et bien!
(l'aime pas trop le kabile,il me semble;le Maitre?) What a Face
P'tet que d'avoir trop de restaurateurs,vont nous donner des sous
pour travailler........
Itto affraid
Revenir en haut Aller en bas
Dovocaine
Modo
avatar

Nombre de messages : 1940
Age : 38
Localisation : Annemasse - GEO
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Ven 3 Aoû 2012 - 9:58

itto a écrit:
(l'aime pas trop le kabile,il me semble;le Maitre?) What a Face
Parce qu'il parle de Zidane, il "aime pas trop le kabile"?
C'est quoi ces idioties? Suspect

_________________
"Si tu as le cœur sur la main, tu dois avoir le derrière à un drôle d'endroit" - F. Perusse -
Revenir en haut Aller en bas
itto



Nombre de messages : 948
Localisation : ailleurs,c'est bat.
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Ven 3 Aoû 2012 - 10:05

Hé,on se calme...
Pour paraphaser MrGuy Roux,il employait le mot Kabile(avec k majuscule)par respet,
pour ne pas citer de nom!Pas bete,et on ne froisse pas sans le faire expres.
C'est vrai qu'il faut etre fin pour comprendre.......... pig
Revenir en haut Aller en bas
squelettor

avatar

Nombre de messages : 2674
Age : 39
Localisation : Wanze (Belgique) - GEO
Date d'inscription : 14/04/2012

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Ven 3 Aoû 2012 - 10:28

Tout à fait d'accord avec Impé. Les grosses multinationales pourrissent la vie , elles ont tellement de pognon qu'elles font ce qu'elles veulent. Fini le temps ou t'allais voir le forgeron du coin pour lui demander un outil qu'il ne saura te faire que pour la semaine suivante, tu va en grande surface et tu l'as tout de suite (la qualité par contre ...). C'est le problème, les gens ont de moins en moins de patience, on y revient mais quand même. On a plus l'habitude de prévoir à long terme l'usure des outils et de prendre les devants. Sans parler de l'entretient de ceux-ci (quand c'est possible) que peu de gens savent encore faire. Combien de personnes jettent des paires de ciseaux parce qu'ils ne coupent plus? alors qu'un petit coup de pierre et c'est reparti pour un tour.
Je m'égare.... .
Ce serait magnifique que tu arrives à t'installer et à en vivre mais j'y crois pas trop. Garder un mi-temps pour les épinards me paraît plus prudent (mais je le suis peut-être trop).
Revenir en haut Aller en bas
Chewbacca
Admin
avatar

Nombre de messages : 8387
Age : 48
Localisation : 01300 Belley - France - GEO
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Ven 3 Aoû 2012 - 10:48

itto a écrit:

C'est vrai qu'il faut etre fin pour comprendre.......... pig

Je pense que ça doit se poser des questions autour d'Annemasse..... "Répondre ou pas...."

itto a écrit:
on ne froisse pas sans le faire expres.

Donc, c'était fait exprès alors......
Bénissez le Modovocaine, il n'a pas de gènes Wookiesque whistle

_________________
That’s cause a droid don’t pull people’s arms out of their sockets when they lose. Wookiees are known to do that.   


Les vidéos Wookiesques
Ma rotation 2015

La boutique Kachiic Créations: Les cuirs d'affilage
La boutique Kachiic Créations: Les Kits de démarrage
Revenir en haut Aller en bas
http://lescuirsdechewbacca.over-blog.com/
itto



Nombre de messages : 948
Localisation : ailleurs,c'est bat.
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Ven 3 Aoû 2012 - 10:54

cochon qui s'en dédit!!!!!!!!!!!! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
El Bretón Andaluz

avatar

Nombre de messages : 12389
Age : 67
Localisation : Marbella - Espagne - GEO
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Ven 3 Aoû 2012 - 11:01

Quelque soit le bizness que l'on monte on peut oublier d'en vivre la première année.
Attention, comme l'a dit Restaurator Imperator il faut faire un prévisionnel et ne pas rêver sinon il y a des déconvenues.
Revenir en haut Aller en bas
Dovocaine
Modo
avatar

Nombre de messages : 1940
Age : 38
Localisation : Annemasse - GEO
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Ven 3 Aoû 2012 - 11:37

itto a écrit:
Hé,on se calme...
Pour paraphaser MrGuy Roux,il employait le mot Kabile(avec k majuscule)par respet,
pour ne pas citer de nom!Pas bete,et on ne froisse pas sans le faire expres.
C'est vrai qu'il faut etre fin pour comprendre.......... pig
Je ne comprends rien... trop de finesse, sûrement.

🐘


_________________
"Si tu as le cœur sur la main, tu dois avoir le derrière à un drôle d'endroit" - F. Perusse -
Revenir en haut Aller en bas
Poulpe

avatar

Nombre de messages : 1220
Age : 40
Localisation : Strasbourg - France - GEO
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Ven 3 Aoû 2012 - 13:46

Il me semble utopique de penser que le cc va devenir le produit tendance que tout le monde s'arrache. Se développer un peu, je veux bien y croire, mais d'avantage, je suis perplexe...

Et si quand bien même le cc devait passer du côté du produit de grande consommation, il va falloir se développer rapidement parce que comme il a été dit, Ginette il saura vite surfer sur la vague!
A ce propos, j'ai cru constater du côté de la baie allemande le développement des cc neufs avec l'apparition de marques que je n'avait pas remarquées il y a quelques mois seulement...

Mieux vaut pour les "petits" restaurateurs que le marché reste confiné et élitiste, c'est meilleur pour les prix de vente, non? De petites quantités et de la bonne ou très bonne qualité!

En tout cas, bravo à ceux qui essaient de vivre de leur passion, dussent-ils en vivre sobrement respect
Revenir en haut Aller en bas
Bbr6704

avatar

Nombre de messages : 4156
Age : 36
Localisation : Saint-Nazaire - France - GEO
Date d'inscription : 31/01/2011

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Ven 3 Aoû 2012 - 15:01

Mouais, je rejoins bien les avis du haut : surtout que pour passer au CC, faut quand même le vouloir!

1/ Sans creuser un peu, faut déjà savoir que ça existe (encore) et comment ça s'appelle... Y'a qu'à voir la musique : y'a plein de trucs géniaux qui ne passent ni à la radio, ni à la télé, et donc, 90% des gens passent à côté... moi même un poil curieux, j'y passe pas mes journées, et j'imagine sans difficultés zapper un paquet de perles parce qu'il faut avant tout les trouver.

2/ Même en sachant que ça existe, faut avoir envie, c'est à dire investir, apprendre, et maîtriser un cc, mine de rien, ça ne se fait pas en un jour.

3/ Et surtout, faut être prêt à y passer de temps : d'accord, c'est sympa de se raser au CC, ça nous fait plaisir à nous autres allumés, parce qu'on aime ça, mais je pense qu'un petit sondage autour de nous montrerait que consacrer plus de 15 minutes tous les matins à se raser est au dessus des possibilités ou envies de beaucoup (pas le temps, la flemme, c'est trop long, etc.).

4/ Enfin, faut avoir je pense aussi, une bonne raison de le faire : si le rasage au multi ne m'avait pas posé des problèmes à répétition, je n'aurais certainement pas franchi le pas du DE. Si le DE m'avait donné entière satisfaction, je n'aurais certainement pas sauté le pas de CC, etc...

Par exemple, et j'en terminerai là : j'ai un copain qui un jour a essayé le blaireau/savon et le DE : comme il m'a dit, c'est sympa et agréable, et ça marche bien mais avec ma bombe et mon mach3, ça me prends 5 min de moins, pis y'a pas d'entretien... Une lames de M3 lui dure 3 bonnes semaines en moyenne, sans tirer ni lui causer de feu (barbe pas trop dure), bref, dans un sens, je le comprendrais presque.

Alors, avant que tout le monde si mette, et que nos restaurateurs en vivent décemment, ben je reste à tout le moins dubitatif, pour ne pas dire pessimiste... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
impérator

avatar

Nombre de messages : 2371
Age : 45
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Lun 6 Aoû 2012 - 15:27

Après un w-e de réflexion sur le sujet, je pense même qu'il n'y a AUCUN fabriquant "artisanal" de rasoirs droits qui arrive a en vivre sans avoir autre chose a coté, ni en europe, ni aux USA, ni nul part.

Quant a un rasoir a l'heure (sur l'autre post), si tu n'as pas d'employé ET de machines type "emboutisseuses" pour faire les matrices et "grinder" double comme a Thiers ou a Solingen, etc etc, je pense que c'est totalement infaisable.

Je finirai par le principal problème : a la fin, quels sont les débouchés? qui sont tes clients?? Est-ce que tu peux vendre 160 rasoirs par mois? (8 fois une heure de boulot par rasoir ca fait 8 lames/jour, sur un mois 160 lames et je ne compte pas les 8h supplémentaires par jour pour faire la maintenance et le relationnel clients et fournisseurs)
Personnellement j'ai maintenant des clients dans le monde entier et dans mon business plan, impossible de prévoir plus de 15 rasoirs neufs par mois ! Et j'ai en plus beaucoup de boutiques qui veulent être "revendeurs" !!

Je sais je suis rabat joie mais bon, ca fait plus de 3 ans que je pratique la chose au quotidien, et je vois bien que tout le monde pense pouvoir se faire des coui¨%*°0 en or avec ca alors que ca ne va faire que précipiter le déclin...

Il y en a beaucoup ici qui ont fait, qui font, qui vont faire, qui aimeraient faire, qui tenteront de faire, des lames neuves (moi le 1er) mais personne n'y arrivera sans "a coté", je vous en fiche mon billet.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.monsieurvontiki.com
Newbie94



Nombre de messages : 2373
Age : 30
Localisation : Val de Marne
Date d'inscription : 04/06/2012

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Lun 6 Aoû 2012 - 16:10

Bbr6704 a écrit:
Mouais, je rejoins bien les avis du haut : surtout que pour passer au CC, faut quand même le vouloir!

1/ Sans creuser un peu, faut déjà savoir que ça existe (encore) et comment ça s'appelle... Y'a qu'à voir la musique : y'a plein de trucs géniaux qui ne passent ni à la radio, ni à la télé, et donc, 90% des gens passent à côté... moi même un poil curieux, j'y passe pas mes journées, et j'imagine sans difficultés zapper un paquet de perles parce qu'il faut avant tout les trouver.

2/ Même en sachant que ça existe, faut avoir envie, c'est à dire investir, apprendre, et maîtriser un cc, mine de rien, ça ne se fait pas en un jour.

3/ Et surtout, faut être prêt à y passer de temps : d'accord, c'est sympa de se raser au CC, ça nous fait plaisir à nous autres allumés, parce qu'on aime ça, mais je pense qu'un petit sondage autour de nous montrerait que consacrer plus de 15 minutes tous les matins à se raser est au dessus des possibilités ou envies de beaucoup (pas le temps, la flemme, c'est trop long, etc.).

4/ Enfin, faut avoir je pense aussi, une bonne raison de le faire : si le rasage au multi ne m'avait pas posé des problèmes à répétition, je n'aurais certainement pas franchi le pas du DE. Si le DE m'avait donné entière satisfaction, je n'aurais certainement pas sauté le pas de CC, etc...

Par exemple, et j'en terminerai là : j'ai un copain qui un jour a essayé le blaireau/savon et le DE : comme il m'a dit, c'est sympa et agréable, et ça marche bien mais avec ma bombe et mon mach3, ça me prends 5 min de moins, pis y'a pas d'entretien... Une lames de M3 lui dure 3 bonnes semaines en moyenne, sans tirer ni lui causer de feu (barbe pas trop dure), bref, dans un sens, je le comprendrais presque.

Alors, avant que tout le monde si mette, et que nos restaurateurs en vivent décemment, ben je reste à tout le moins dubitatif, pour ne pas dire pessimiste... Rolling Eyes

J'abonde dans ton sens, le cc est avant tout une affaire de volonté. Personnellement, j'aime prendre un peu soin de moi de temps à autres donc ce type de rasage me satisfait. Mais avant, je me rasais plus vite et aussi bien avec un bic 1 lame (barbe douce et peu fournie) et depuis que j'ai lancé l'idée autour de moi, seule UNE personne sur une quinzaine m'a emboitée le pas...

Ceux qui ont 40 ans ou plus ont peur de s'entailler, les autres refusent d'y passer autant de temps ou de se raser de près. Et le seul qui a accepté d'essayer est un ami d'enfance que je connais depuis presque 15 ans. Autant dire que c'est pas pour demain la veille que les cc se vendront comme des petits pains. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Turambar

avatar

Nombre de messages : 1304
Age : 36
Localisation : Soignies - Belgique - GEO
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Lun 6 Aoû 2012 - 16:12

Je me méfie tout de même des effets de mode qui ont parfois beaucoup d'impact.
Revenir en haut Aller en bas
El Bretón Andaluz

avatar

Nombre de messages : 12389
Age : 67
Localisation : Marbella - Espagne - GEO
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Lun 6 Aoû 2012 - 16:29

Je partage totalement l'analyse d'Impérator, tout le reste n'est pour moi que du rêve menant à l'échec.
Quand on a par exemple +- 250€ à dépenser pour un caprice de CC (c'est pas tous les jours) on opte pour un beau et bon TI ou on choisit la lame d'un artisan?
La deuxième option est plus risquée et bien peu la prendront.
Revenir en haut Aller en bas
Bbr6704

avatar

Nombre de messages : 4156
Age : 36
Localisation : Saint-Nazaire - France - GEO
Date d'inscription : 31/01/2011

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Lun 6 Aoû 2012 - 17:31

Ben je suis assez d'accord avec ELBA : on a tendance à se tourner vers ce qui est connu, voir ce qui parfois représente une part de "la légende"... Pis les artisans, d'une faut les connaître, de deux, faut aimer ce qu'il font (j'ai vu certaines réalisation artisanales qui m'ont fait froid dans le dos...) et faut s'y lancer.

Un exemple à plus grande échelle, dans un autre domaine : la Gibson Les Paul : sur tous les forums on lit que les nouvelles Gibson sont de mauvaises guitares, mal fabriquées, avec des bois qui ne sont plus ce qu'ils étaient, etc... Pour autant, c'est la Légende de la guitare rock, et combien en achètent une pour avoir cette part de légende entre les mains, alors qu'un luthier pourrait leur faire un guitare sans doute aussi bien voir mieux, sur mesures, avec le même look, mais avec de spécifications choisies, etc.

Bref, sans doute que pour certains ici, entrer dans la "légende" TI, ou même le Grelot en achetant d'occas ne les incitera pas à franchir le pas auprès d'un artisan forgeron... Rolling Eyes

Pour ma part, me considérant comme loti en matière de rasoirs, je dirais qu'à moins d'un énorme coup de cœur sur une réalisation (genre un 9 ou 10/8 full hollow chantant avec un joli nez, etc... drunken bave love ) je ne sais pas si je tenterai le truc un jour... et pas au prix de certains Mastro non plus...
Revenir en haut Aller en bas
itto



Nombre de messages : 948
Localisation : ailleurs,c'est bat.
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Artisans......   Lun 6 Aoû 2012 - 19:01

☀ hai,
Je vais me dépecher de faire faire mes restaurations et les retouffades de blaireau avant
disparition!
J'ai déja un strop national bounce
Je visite les sites de ce pas!
Itto.
Revenir en haut Aller en bas
mao

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 36
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Mar 7 Aoû 2012 - 3:08

impérator a écrit:
Personnellement j'ai maintenant des clients dans le monde entier et dans mon business plan, impossible de prévoir plus de 15 rasoirs neufs par mois ! Et j'ai en plus beaucoup de boutiques qui veulent être "revendeurs" !!


Quand tu parle de faire 15 rasoirs neufs par mois, dis moi :

Es-tu limité par tes capacités de productions ou par tes capacités de ventes ?

En espérant que l'on pourra s'entraider

Marc-André
Revenir en haut Aller en bas
Endoha

avatar

Nombre de messages : 1520
Age : 34
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Mer 8 Aoû 2012 - 0:23

Bien le bonsoir,

Je suis ce post en sous-marin et je trouve les échanges bien riches. Bien évidement je t'envoie tous mes vœux de succès Mao !

Dans les grandes lignes je suis d'accord avec ce qui est dit sur ce fil. Pour être honnête, je ne pense pas que de grosses multi se penchent sur le marché du coupe choux d'ici un bon moment mais je n'ai pas de boule de cristal...

Pour avoir bossé un peu à l'accompagnement de création d'entreprises (une vaste fumisterie avec le recul tous ces dispositifs qui "accompagnent" les porteurs de projet mais ça c'est un autre débat), j'abonde dans le sens d'Impérator qui préconise un business plan. Mais souvent, ce n'est pas ce business plan qui fait défaut à ceux qui se lancent, avec l'info en ligne et, malgré tout, la possibilité d'accompagnement par des structures habilitées, cela reste relativement accessible même sans grosses compétences en comptabilité.

En général, ce qui manque aux gens qui se lancent dans l'artisanat, c'est plutôt une réelle réflexion sur leur "marché" et donc une bête et classique étude de marché. A savoir :
-1ère étape on cherche à savoir qui est le consommateur potentiel = identifier un besoin
-2ème étape combien sont-ils et quel est leur pouvoir d'achat = quantifier une demande

Bon, à ce stade, peut-être que certains ont les poils de la nuque qui se hérissent... Donc oui c'est bien une logique marketing, oui une méthodologie largement utilisée pour pousser au consumérisme et qui ne tient pas trop compte de la motivation de l'entrepreneur et de sa passion pour son activité mais fort heureusement, on peut se servir de ces mêmes outils à des fins différentes.

Pour être honnête, je n'ai pas la prétention de savoir qui sont les consommateurs, ce qui les motive à venir au CC et encore moins de savoir combien ils sont et quel est leur pouvoir d'achat.

Avec ma petite expérience, les rencontres autour des conventions et surtout un suivi régulier du forum, je me dis qu'on peut distinguer 2 profils de CCphiles (oui je sais, c'est pas bien de mettre les gens dans des cases...) :
-L'utilisateur pur et dur parfois atteint d'un profond SAC voire même d'une collectionite aigüe et porté par une certaine idée d'un savoir vivre à l'ancienne, classe, distinguée , peu nombreux mais pouvoir d'achat important (aucun jugement péjoratif dans mes propos)
-L'utilisateur plus occasionnel venu au CC pour des raisons éthiques, écologiques, économiques... plus nombreux et pouvoir d'achat plus faible (là encore aucun jugement de valeur)

On peut évidement se reconnaitre dans les deux profils.

Revenons-en à nos moutons : si on se lance dans la production artisanale de CC, à qui s'adresse-t-on prioritairement ?
Il me semble important de se poser la question, de la réponse découle pas mal de données qui orienteront certains choix. Comment communiquer, quel tarif en fonction de son prix de revient etc etc...

Pour terminer mon propos, je pense que sans parler d'évolution parabolique de la demande, il existe un potentiel intéressant du côté des gens en recherche d'alternatives au consumérisme. Sans verser dans le cliché, pas mal de gens se mettent à réfléchir à leur comportement d'achat, exercent leur contre pouvoir de consommateur en sanctionnant par la non consommation des produits qui ne correspondent pas à leurs critères, des gens potentiellement très sensibles aux valeurs véhiculées par le CC.

Le seul problème dans l'histoire, c'est que si le CC ne va pas eux, sauf concours de circonstances et heureux hasards, ils n'y viendront pas d'eux-mêmes... C'est donc là que la communication a son rôle à jouer.

Ce qui est encourageant, pour Mao au Québec comme pour les restaurateurs pros installés en France, dans les deux pays, les consommateurs décrits plus haut forment des réseaux très actifs !

Il ne reste plus qu'à partir à leur rencontre !
Revenir en haut Aller en bas
Turambar

avatar

Nombre de messages : 1304
Age : 36
Localisation : Soignies - Belgique - GEO
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Mer 8 Aoû 2012 - 7:32

Endoha a écrit:
Avec ma petite expérience, les rencontres autour des conventions et surtout un suivi régulier du forum, je me dis qu'on peut distinguer 2 profils de CCphiles (oui je sais, c'est pas bien de mettre les gens dans des cases...) :
-L'utilisateur pur et dur parfois atteint d'un profond SAC voire même d'une collectionite aigüe et porté par une certaine idée d'un savoir vivre à l'ancienne, classe, distinguée , peu nombreux mais pouvoir d'achat important (aucun jugement péjoratif dans mes propos)
-L'utilisateur plus occasionnel venu au CC pour des raisons éthiques, écologiques, économiques... plus nombreux et pouvoir d'achat plus faible (là encore aucun jugement de valeur)
Je dirais que pour toucher le premier groupe, il est impératif dans ce cas de s'appliquer à fournir des lames de qualité originales. Tandis que pour le deuxième groupe, des lames d'une qualité correcte à un prix raisonnable peuvent suffire. En conclusion, je dirais qu'il faut alors produire deux catégories de lames: les entrées de gamme pour les utilisateurs occasionnels ou bien ceux qui cherchent à s'initier et débutent donc, et le haut de gamme pour les expérimentés qui recherchent de la nouveauté et ont un certain niveau d'exigence.
Revenir en haut Aller en bas
nca000

avatar

Nombre de messages : 8062
Age : 38
Localisation : Segodunum
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Parlons bizness   Mer 8 Aoû 2012 - 9:13

impérator a écrit:
Il y en a beaucoup ici qui ont fait, qui font, qui vont faire, qui aimeraient faire, qui tenteront de faire, des lames neuves (moi le 1er) mais personne n'y arrivera sans "a coté", je vous en fiche mon billet.

C'est sûrement quelque chose de très difficile oui, mais j'espère simplement pour J-charles par exemple (ou Mao donc si je comprends bien) que ce n'est pas totalement impossible...
Après tout c'est ce qu'à fait Heribert Wacker pendant des années dans son garage il me semble non? (mais peut-être avait-il des à coté lui aussi)
Revenir en haut Aller en bas
http://rasage-a-l-ancienne.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parlons bizness   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons bizness
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parlons un peu de HOP
» PARLONS DES LEGUMES EN POESIES
» Parlons japonais autour d'un petit saké
» parlons alcool !!!
» Les banques d'images, parlons-en...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le 3C ou Coupe-Chou Club ~ Depuis 2007 ~ :: Le Club :: Papotages-
Sauter vers: